Karin Et David - Louisiane

lundi, le 19 septembre 2005, 20h28

Lake Charles Today

l undi, le 19 septembre
Une journée comme plein d’autres

A la demande de certains fans ;-), je vais/nous allons essayer de vous décrire notre quotidien. Et nous continuerons aussi à décrire des périodes plus précises et vastes, avec reportage photos etc. Mais étant donné que ça prend plus de temps...
Enfin bon, voilà, lisez, dites-nous si c’est pertinent pour vous.

6 h15
titititi... le réveil... dur dur, surtout après un WE chargé, relaxant et riche en culture à Lafayette !
David se prépare et je me lève avec lui. Petit-déj’ en silence, il faut le temps pour se réveiller.

7h00
départ en voiture. Le lever du soleil est superbe : la lune est pleine et haute dans le ciel et, en face, le soleil rouge également bien dessiné dans le ciel bleu.

Je dépose David à l’école en voiture vers 7h20. De cette façon, je peux garder la voiture pour la journée, étant donné que sans voiture il n’y a quasi pas moyen de « vivre ». On n’a pas encore acheté de vélo, et même si j’avais un vélo c’est super dangereux de circuler à vélo sur ces grandes routes. Il y a déjà à peine des trottoirs, alors des pistes cyclables... faut pas exagérer ! ;-) Aux feux de signalisation, il n’y a que rarement des feux pour les piétons et encore moins des passages piétons.

7h45
Je rentre et déjeune « à l’aise » en lisant des nouvelles sur le net. Je n’aurais pas du... il y a peut-être une certaine « Rita » qui s’approche des côtes de Floride et de Louisiane ! A suivre...
Je réponds à des mails. Ensuite, je vais faire des lessives, buêrk ! Il faut toujours se trimbaler à travers tout le complexe avec le linge jusqu’à la «wasserette» et être armé de pièces de 25 cents (quarters).

Je vais vite faire des courses au Wal Mart.
Au Wal Mart, je me perds encore... Je cherche désespérément des fruits pas trop chers et je n’en trouve pas. Ou bien, quand ils sont abordables ils ont une drôle de tête : trop mûrs ou pas assez. Choisis ton camp camarade !

Je passe chez un réparateur de voitures qui m’a été conseillé par un autre réparateur... Tous les garagistes ne réparent pas tout ici, chacun est spécialiste dans sa catégorie peu importe la marque (je ne crois pas avoir tout saisi, mais ça viendra). Notre voiture fait un drôle de bruit, c’est le pot d’échappement ! « Ce n’est pas urgent », les réparations attendront donc!

Je rentre à l’appart’ et je téléphone grâce à Skype à des amis... Ils m’annoncent que David et moi sommes tonton et tata d’une mignonne Lila !
Bienvenue à toi, Lila !

Je mange, je fais la vaisselle, je nettoie encore un peu la voiture parce qu’elle était vraiment dég... dans certains coins.

Et je reçois un coup de fil d’un monsieur, potier, que j’avais contacté grâce à la prof’ d’Anglais de l’église « je-ne-sais-plus-comment-elle-s’appelle » qui avait rencontré une potière. J’avais appelé cette dernière en espérant pouvoir peut-être utiliser son tour, mais elle n’a pas de place. Elle contacte un ami à elle qui connaît un atelier « libre » à une heure de route d’ici. Je lui dis que je suis désespérée de trouver quoi que ce soit ayant trait à la céramique à Lake Charles. Elle se renseigne auprès de ce monsieur. Elle me rappelle tout de suite et je peux le contacter quand je veux, il bosse, mais il serait heureux de partager cette passion avec moi dans son atelier !

C’est donc ce monsieur qui me rappelle et j’ai rendez-vous demain chez lui. Et il m’a dit que je pourrai utiliser son matériel et acheter de la terre à prix intéressant ! Yipieeee !
Je ne m’emballe pas trop non plus, parce que depuis que je suis ici beaucoup de gens m’ont promis monts et merveilles, et j’attends toujours !

15h15
Et il est temps d’aller chercher David à l’école. Il peut quitter à 15h40. Les élèves ont fini à 14h40. Je l’attends dans sa classe, parce qu’il est encore en réunion avec un parent d’élève.

16h30
Nous voilà tous les deux à table... à corriger et préparer...

20h00
Il fait noir dehors.
J’écris ce petit mot en vitesse et je vais préparer à manger. J’ai faim !
Et David continue à « gratter »!

Karin
Commentaires
{ 1 }

Bonne continuation Karin, vous commencez tout doucement a faire votre trou(pas trop grand pour le retour dans 1 an).Chaque jours une pensée s'égard pour vous. A bientôt. Nadja.

Nanounadja { septembre 20, 2005 9:55 AM }
{ 2 }

D'abord , merci pour la suite de vos aventures outre atlantique et toutes mes félicitations à tante Karin et tonton David

jean.etienne { septembre 21, 2005 12:32 PM }
{ 3 }

ah! la vie d'enseignant: les parents, les corrections, les préparations, ...

joe { septembre 21, 2005 7:47 PM }
{ 4 }

Bonjour à vous 2

Vu Rita, c'est pas mal ton filon pour trouver de la terre à bon compte (humour) la météo nous scotche à la radio/tv. Espérons que cela ne vous affecte pas.

Pour ce qui est de la spécialisation des hommes de métier, ça ne m'étonne pas du tout. Il n'y a vraiment que dans la vieille Europe que nous savons tout faire ! Bisous à vous et à +

Babou { septembre 22, 2005 12:36 AM }
{ 5 }

Voilà ce qu'il nous fallait. Intéressant de connaètre vos faits et gestes (dans le cas présent, ceux de Karin).

Bonne continuation.

Milène et Henri

Milène et Henri { septembre 22, 2005 2:46 AM }
{ 6 }

salut karin.....je t'avoue que c'est avec une certaine nostalogie et un petit rictus que le lis votre histoire...

je peux dire que vos débuts sont plus pénibles que les miens chez les mormons il y a bien longtemps....

une chose est sûre t'en aura des trucs a raconter. je retrouve dans tes petits commentaires acides le comportement standard des habitants de ce grand pays.....bien que tu dois te trouver dans un état a part !

salut et PROFITEZ de TOUT !

jbc { septembre 22, 2005 11:23 AM }
{ 7 }

Super de pouvoir vivre avec vous toutes vos péripéties. Nous attendons la suite avec impatience.

Bisous de toute la bande.Christine et Henri.

christine { septembre 23, 2005 6:31 PM }
Poster un commentaire

















Lake Charles Today: http://www.karinetdavid.com/louisiane/lake_charles_au_quotidien/lake_charles_today.html