Karin Et David - Louisiane

mardi, le 23 août 2005, 12h09

25 juillet 2005

c omme dans toute bonne histoire qui se respecte,
je commence cette histoire par:
Il était une fois, dans un pays lointain...

5 h45 : Réveil
7h00 : Grâce à des amis & famille chauffeurs dévoués, David et moi partons à deux voitures pour l’aéroport de Zaventem, 60 kg de bagages chacun.

Après une courte nuit : valises dans le salon et sous les yeux ...

8h00 : Arrivée à l’aéroport
Lors de l’enregistrement des bagages, nous faisons connaissance avec la première queue de notre long voyage et agrémentée de questions absurdes : « Transportez-vous des armes ? ». Surtout ne pas rire !
On boit un dernier café sur le sol belge et le moment des derniers « au revoir » a sonné. On essaie de le faire en vitesse, et hop ! direction douane.

9h30 : On passe la douane, ensuite on re-fait la queue pour la vérification des bagages à main. Un monde de dingue ! Au secours, je me fais écraser de tous côtés et David me tient la main pour ne pas me perdre dans cette cohue. C’était donc notre 2e file de la journée!
Dans la salle d’attente, avant de monter dans l’avion, nous retrouvons les autres Belges : Frédérique, Catherine, Joël, Bamba et sa femme Kadia, Valérie et son copain Stéphane.

10h30 : Décollage
Les sièges ne sont pas groupés, j’essaie de marchander une place avec la dame à côté de David. Rien à faire, elle ne veut pas bouger !

Durant le vol :
3 films projetés, lecture, en-cas, dîner, souper, boissons
Et en plus : du CHAMPAGNE ! (bon, ben, pas du vrai, c’est du mousseux...)
On avait entendu que certaines compagnies aériennes offraient le Champagne aux jeunes mariés lors de leur premier vol... David a marchandé et ça a marché ! On a eu droit a un gobelet de mousseux grâce à la gentille hôtesse de l’air, qui ne le fait pas « d’habitude ».
Ce breuvage m’a donné mal à la tête, mais m’a permis de m’assoupir !

Nos bagages à main n’ont pas pu être rangés au dessus de nos têtes, et se sont retrouvés quelque part en 1e classe. Pour aller les chercher, il fallait demander à l’hôtesse. Je n’ai pas pu aller les récupérer quand bon me semblait, parce que les « 1e classes » ne peuvent pas être dérangées sans cesse par le peuple de la 2e classe. Et c’est comme ça que Joël n’a pas pu récupérer ses bagages à main... Il n’avait pas « la cote » avec les hôtesses de l’air !


Joël en pleine lecture...


...tout comme Frédérique.

Enfin, après +/- 10 heures de vol, à 14h heure locale, nous atterrissons à Atlanta. Nous avons 1h48 pour avant notre correspondance vers Baton Rouge, Louisiana. Ça devrait aller !

Notre petit groupe de Belges se retrouve dans la file de la douane/immigration. Cette file nous paraît, de nouveau, interminable ! On a choisi la mauvaise caisse ? Les queues aux bureaux parallèles ont l’air d’avancer plus rapidement.
Nous décidons de toutes façons de rester groupés.
David et moi passons, enfin, « à la caisse » après une heure d’attente : questions à gogo, empreintes digitales, photo avec une webcam,... Nous supposons qu’ils vérifient les infos du consulat. Ne pas rire ni sourire, l’humour et la bonne humeur sont interdits ici, ne rien dire « qui pourrait être retenu » contre nous ! David me regarde avec des yeux qui me disent : « Karin, ne déconne pas, n’essaie même pas d’être sympa avec ce gars ». C’est simple, David répond aux questions et moi, je me tais.
L’homme assis derrière ce guichet donne l’impression d’être le « Grand Décideur » pour notre admission dans le pays. Mais, nous avons tous les tampons sur les formulaires exigés et le « G.D. » nous en rajoute, comme à la poste.

Enfin, tous les Belges sont admis sur le territoire de l’Oncle Sam !

Nous allons chercher nos valises qui nous attendent sur le tapis roulant. Je crois qu’elles ont fait plus de tours de manège que prévus.

Nous ratons notre correspondance pour Baton Rouge, prévue à 15h48, heure locale (+ 6h pour la Belgique).

Deux de notre groupe sont « pris à part » au passage d’un énième contrôle. On se demande ce qu’ « ils » leur veulent ? Qu’il y a-t-il encore à contrôler ?
Le reste du groupe va quand-même déposer ses bagages sur un autre tapis roulant sur ordre des « agents » de l’aéroport qui crient comme des marchands de tomates. Ils ont peur qu’on ne comprenne pas où il faut déposer les bagages, donc ils crient encore plus fort. Ça aide énormément ! ;-)
Enfin, les deux contrôlés nous rejoignent et nous passons un autre contrôle : bagages à main et détecteur de métal. La plupart des personnes qui passent par le détecteur doivent enlever leurs montres, ceintures, chaussures, etc. Boah, bonjour les odeurs !

Nous allons au guichet de la compagnie aérienne pour leur dire qu’on a raté notre correspondance. « Pas grave, vous attendrez la suivante ». Le vol suivant est à 17h35. On s’inscrit sur une liste d’attente. C’est à ce moment que nous rencontrons quelques Français, également profs, qui vont au même hôtel que nous à Baton Rouge pour suivre la formation de 3 jours.
17h30 : il n’y a plus de place à bord
Changement de salle d’attente... on attend l’avion suivant... il est également complet.

19h10 : Après presque cinq heures d’attente, Belges et Français embarquent à bord du même vol ! Un petit « coucou » qui ne décolle pas immédiatement parce que, comme dit le commandant « we have too much gas » ! C’est rassurant.
L’avion décolle 10 minutes plus tard.

19h45 heure locale : l’avion atterrit à Baton Rouge
02h45 heure belge
...

La navette de l’hôtel attendait dehors du petit aéroport. Une camionnette blanche avec un chauffeur en uniforme. Le temps de récupérer tous nos bagages, elle était partie ! Nous avons, de nouveau, attendu.

Une demi-heure plus tard, David et moi montons dans la camionnette suivante avec Frédérique et quelques autres étrangers. Il n’y a pas assez de place dans le coffre pour prendre les bagages de tout le monde en une fois. Donc, le reste de notre petit groupe devra attendre la navette suivante.

Trajet de l’aéroport à l’hôtel via la « Inter City Highway » : grands camions à cheminée, énormes voitures, lacets d’autoroutes, 90 Miles/hour, grandes affiches de pub pour toutes sortes d’églises sur le bord de l’autoroute, quatre bandes d’autoroutes quasi vides,...
Bienvenue aux States !

Arrivée à l’hôtel, check-in, long chemin vers notre chambre (avec nos 5 valises !), l’air conditionné dans la chambre est mis à fond et fait un bruit de vieille casserole, pris une douche - enfin ! -, rendez-vous au bar de l’hôtel avec Joël, Frédérique, Catherine, Valérie, Stéphane, Bamba et Kadia. Dans le bar, six télés sont allumées et ne diffusent pas toutes le même programme. Nous buvons tous un verre et allons enfin nous coucher à 23h, heure locale. En Belgique, il est déjà 6h du mat’.

Petit calcul non négligeable : vingt-quatre heures de voyage !
Sur ce: Bonne nuit !

Karin
Commentaires
{ 1 }

Salut vous deux !

C'est sûr, avec un site aussi chouette, on va devenir "accro" aux aventures de Karin et David !

On pense et parle beaucoup de vous ici !

A bientôt ! Biz

Laurence

Lo { août 26, 2005 9:06 AM }
{ 2 }

Hello boy,

Just getting very curious about all the news from the States... I'll print it out and read it in the public transports...

I have been thinking of you and all the problems you have been facing. I imagine I can't understand all the stress it was but give a good big shit and all will feel suddenly better!

Poopy

danny { août 26, 2005 9:36 AM }
{ 3 }

Dag mannekes,

Amai wat ne mooie website ;-))

Leuk jullie avonturen te lezen, ik kan niet wachten op de volgende 'entry'. Veel geluk en plezier ginder en wie weet... tot in Louisiana (we zijn druk aan het sparen),

Lara & Michel & Mika

Lara, Michel en Mika { août 26, 2005 9:56 AM }
{ 4 }

Suite au prochain épisode,..au moins un qui est attrayant a suivre.Depuis votre départ nous pensons régulierement à vous deux,nous vous embrassons tendrement.Nadja et Victor.

Nanou { août 26, 2005 11:31 AM }
{ 5 }

Hallo,

Spannend! Waarom niet genieten van de lange rijen op de luchthaven... Fijn je te horen. En vergeet ons niet te informeren via je prachtige site! Leuk. Tot de volgende

Tinne

tinne pouleyn { août 26, 2005 12:34 PM }
{ 6 }

hey keramieksterke,

et salut David !

cool die website en leuk de verhalen, kzal zeiker ne ki wei komme lette; dikke beizzzzzzzzz ;-)

Tania { août 26, 2005 12:49 PM }
{ 7 }

Hey Karin & David !!

Tof om terug van jullie te horen ! Superspannend gewoon, Brrr.!

De website is keitof ;))

Tot mails, Nicole.

Nicole { août 26, 2005 2:30 PM }
{ 8 }

ja amaai, wat een website... foto aan het begin is fanstastisch, de rest bekijk ik straks op mijn gemak... en ik die juist een examen heb afgelegd over 'les nouvelles technologies dans les cours de français langue étrangère'... eeuh, heb nog veel te leren precies.. by the way, de kleur van mijn eetkamer in Brussel heet ook baton rouge... daaag

bart { août 26, 2005 8:41 PM }
{ 9 }

Hellooo à vous,

En découvrant votre site, je me disais wouaw! (et j'enveraai un petit mail via yahoo). Ce site est beau, bien agencé, classe. Il inspire le voyage. Courage dans vos aventures, Merci pour vos annecdotes et commentaires sur un pays qui reste "a box of chocolat".

(finalement, j'ai aussi craqué pour cette belle carte postale)

Liefs à vous deux,

Valeria { août 28, 2005 8:50 AM }
{ 10 }

Hello vous deux,

Wouaw!!! Quelle aventure!!! Personnellement cela ne me surprend pas, la parano de l'oncle Sam, je connais.Ceci dit votre site est super. Nous espérons que KATERINA ne troublera pas votre sommeil.

We keep in touch.

Bisous.

Papy et Josiane.

Christian { août 29, 2005 1:05 AM }
{ 11 }

ouah putain la cl‚‚‚sse. Ca c'est du site!

Karin, tu as vraiment trouvé ta voie dans la narration des voyages.

Tu as juste omis le passage o? David subit une fouille rectale opérée par un grand noir!

Vivement la suite!

Marc

elmarek { août 29, 2005 2:55 AM }
{ 12 }

Ils se sont trompés c'est KARINA qui est arrivée en Louisianne...

Je vous souhaite un bon séjour. Vivement la suite de l' aventure..

Ciao

Gio { août 29, 2005 3:00 AM }
{ 13 }

Correct: KARINA !!! On ne peut décidément pas se fier à la presse. By the way the hurricane alert is effective from Morgan city to the Florida border. Are you far away from there (Morgan city)?

Je pense que vous serez quand m'me secoués.

Bisous.

Papy.

Christian { août 29, 2005 4:38 AM }
{ 14 }

Le récit de l'odyssée pour arriver sur place me rappelle vaguement mon retour du Cuba... Chez vous c'est l'aller qui a causé problème, chez moi c'est le retour...

Pour la petite histoire:

On a failli pas me laisser sortir du pays parce que sur mon visa ils avaient mal orthographié mon prénom... (ceci dit: cela ne m'aurait pas déplu de rester un peu plus longtemps là-bas...)

Mon voyage retour avait aussi duré 13 heures au lieu des 7 prévus au départ...

J'espère que l'ouragan ne vous causera pas trop de problèmes?

Fluppe { août 29, 2005 9:16 AM }
{ 15 }

Bisous à vous ... Bonne continuation sans contrôles em...

A vous lire.

Babou

babou { août 29, 2005 11:17 AM }
{ 16 }

Amaai, wat een reisje. Gelukkig moeten jullie dat niet elke week doen. Het is trouwens een keitoffe site. Straks ga ik mij er nog op betrappen dat ik te veel op internet zit. En mij kennende is dat een hele prestatie. Ik kijk al uit naar de volgende verhalen. Tot later en amuseer jullie daar maar.

Dikke kusjes van ons, Quinten, Kira, Marc en Cindy

Marc en Cindy { août 29, 2005 3:04 PM }
{ 17 }

Bonjour les grands aventuriers !

Je découvre avec bonheur votre site et vos premiers exploits. Moi aussi je crois que je serai accroc. Nous pensons beaucoup à vous et à la petite brise qui sévit chez vous.Tenez-nous au courant; je trouve cette aventure géniale et quels talents de comteuse!

De gros gros bisous de nous tous.

Christine.

Karin et David De Coster { août 29, 2005 3:59 PM }
{ 18 }

coucou les jeunes mariés,je vois que votre arrivée fut remplie de gaèté et de plénitude. Enfin, c'est l'aventure quoi, maman s'est trompée en écrivant son pseudo le 29/08/2005 03h59, la prochaine fois, ce sera la bonne. On pense très fort à vous et faètes bien attention de ne pas vous envoler. bisous, Maroussia et fred et toute la famille.

maroussia { août 29, 2005 4:34 PM }
{ 19 }

Voici mon erreur corrigée. Bisous, bisous.

Christine.

Christine { août 29, 2005 4:37 PM }
{ 20 }

bravo pour le site. je vais le conseiller aux amis belges, pour compléter les infos que je leur envoie. Ils vont avoir un de ces panoramas de la Louisiane...

Joèl

joe { août 29, 2005 9:39 PM }
{ 21 }

c'est vrai que c'est passionnant de vous lire .

"les chroniques de ..." A Maupin n'a qu'à bien se tenir. Quel talent Karin!

a Bientôt et bonne continuation

bizz

isa { septembre 4, 2005 2:21 PM }
{ 22 }

C'est malin, je me suis pissé dessus.

Ben ouais, ici on peut rire.

Je vous embrasse

Mic { septembre 23, 2005 1:07 PM }
Poster un commentaire

















25 juillet 2005: http://www.karinetdavid.com/louisiane/le_depart_baton_rouge/25_juillet_2005.html